Le Blog UltraDanse.com est un
complément aux articles sur la
danse du site. Vous pouvez y
naviguer par catégorie, par article,
par date.
 Pour retourner au site principal
UltraDanse, cliquez sur Accueil.


Société
Insolite
Culture
Divers
 
Toutes par date


Accueil du siteAnnuaire des écoles de danseBlog danseContactLivre d'or
 

Le blog UltraDanse.com

 
Le blog UltraDanse.com regroupe les billets écrits par Christian Rolland, danseur, enseignant, auteur et éditeur de livres portant sur la danse. N'hésitez pas à ajouter un commentaire sur cet article.
 

 [ <<Précédent ] [ Ajouter un commentaire ] [ Retour aux derniers articles ] [ Suivant>> ]
 

Tilili, Chilili, Guili-guili, kuduro ?

 

Le 17 octobre 2010

Certains ont peut-être remarqué qu'une nouvelle danse se diffuse petit à petit depuis quelques mois dans les soirées dansantes. C'est une danse en ligne qu'on m'a présentée sous le nom de "Tilili". On m'en avait déjà parlé, mais je n'avais pas eu l'occasion de m'y intéresser... Jusqu'à il y a quelques jours où, dans une soirée dansante l'un des participants s'est proposé de la faire faire à toute l'assemblée. Tout d'abord intrigué, je me suis levé afin de mieux voir et d'éventuellement pratiquer ces nouveaux pas qui ont l'air d'avoir du succès. Ce que j'ai vu m'a laissé coi.

La personne en question, pleine de bonne volonté, a montré les quelques pas composant la danse : bascules avant-arrière achevées par un coup de talon en tournant d'1/4 de tour puis déplacement à droite, déplacement à gauche, petits pas en reculant, bascules avant-arrière achevées par un coup de talon en tournant d'1/4 de tour avant de recommencer dans la nouvelle direction. Cela ne vous rappelle rien ? Jetez un oeil à la chorégraphie country en ligne de l'electric slide présentée sur UltraDanse.com. En informatique, on appelle cela un copier-coller...

Si la personne ayant montré ce "Tilili" avait été habituée à danser cet enchaînement et si le début avait été positionné au niveau des pas de côté, je l'aurai reconnu encore plus vite. Ce qui autorise à se poser la question de la nouveauté est la musique très "Caraïbes" qui sert de base à la danse. Par ailleurs, la personne en question n'a pas appliqué le style "danses des Caraïbes" qui s'imposait : déhanchés marqués et remplacement du "kick" à la fin des déplacements latéraux par un coup de hanche à la manière de la bachata. Je connaissais les trois manières de danser l'electric slide (country, swing et Caraïbes), mais je ne savais pas qu'on avait donné (récemment, semble-t-il) un nom particulier à la variante "Caraïbes". Bien évidemment, de retour chez moi, je n'ai pas pu m'empêcher de rechercher de plus amples informations autour de ce fameux "Tilili". D'où vient ce titre ? Pourquoi a-t-on commencé à danser l'electric slide dessus ? Voici ce que j'ai trouvé...

Tout d'abord, le nom : Tilili. En effectuant des recherches, je n'ai tout d'abord pas trouvé de chanson nommée comme cela. En revanche, j'ai trouvé un morceau nommé "Tchiriri" (ou "Xiriri"), interprété par le groupe Costuleta et qui correspond à la musique que j'avais entendue en soirée. On trouve ce titre ("A Dança Do Tchiriri") sur plusieurs compilations libellées "Kuduro"Acheter sur Fnac.com et il semble qu'il passe dans les discothèques de la région parisienne et des Antilles depuis plus d'un an. On peut aisément deviner qu'une personne ayant vu la danse un jour sur ce titre, l'a transmise à d'autres personnes en déformant le nom "Tchiriri" en "Tilili" du fait d'une mauvaise compréhension des paroles et de la méconnaissance du titre d'origine. Cela aurait tout aussi pu devenir "guili-guili" (vous comprenez enfin le titre de cet article ?) ou autre chose...

La musique kuduro ("cul dur" en portugais mais avec un "k" au lieu du "c" initial) aurait été inventée par Tony Amado (un Angolais) en 1996, inspiré par "I Like to Move It" et les rythmes traditionnels d'Angola. Pour résumer, il pourrait s'agir de techno angolaise. La danse kuduro, quant à elle, est plutôt frénétique et met en action les hanches et les fesses d'une manière importante. Tony Amado déclare avoir inventé les premiers mouvements en s'inspirant d'une danse de Jean-Claude Van Damme saoûl vue dans "Kickboxer" et de danse traditionnelle angolaise. La musique et la danse kuduro sont particulièrement populaires chez les jeunes au Portugal, au Brésil et au Cap-Vert, destinations de nombreux immigrants angolais. Le kuduro se développe lentement en France depuis quatre ans pour la musique et un ou deux ans pour la danse. Jusqu'ici, pas grand chose à voir avec l'electric slide...

C'est à ce moment de mes recherches que je m'aperçois que certains clips de musique kuduro mettent en scène la chorégraphie de l'electric slide avec quelques autres mouvements. C'est peut-être de là que vient l'association entre la danse kuduro et l'enchaînement en ligne de l'electric slide. On attribue l'electric slide original à Ric Silver qui, entre 2004 et 2007, a effectué plusieurs actions en justice pour réclamer la paternité de cet enchaînement qu'il aurait créé en 1976. Il souhaitait en plus que chaque représentation filmée de l'electric slide soit faite en conformité avec l'original. Je ne sais pas ce qu'il pense de ce "Tilili". Peut-être le simple changement de nom suffit-il à en faire légalement un autre enchaînement ? Je n'ai pas la réponse. En tout cas, Ric Silver souhaite que l'on mentionne son nom à chaque fois qu'on parle de l'electric slide, ce qui est donc fait dans cet article...

Pour étayer tout ce que je viens de dire, voici une vidéo d'une émission brésilienne qui met en concurrence diverses danseuses de kuduro. Même en regardant de très près, je n'ai pas vu trace de l'electric slide...

Cet article montre bien, je pense, qu'une nouveauté n'en est pas toujours une. Ici, la musique est bien d'un style nouveau qui met du temps à s'imposer en France. Mais la danse n'est pas nouvelle. Il n'y a que les gens qui ne connaissent pas les danses en ligne qui peuvent prendre cet enchaînement "Tilili" pour une série de nouveaux pas. Je ne sais pas réellement si l'on peut dire qu'ils se sont faits avoir, car ils ont réellement appris un enchaînement qu'ils peuvent à présent danser en bal country ou en soirée swing (!). En tout cas, cela pose l'éternel problème des personnes qui copient des choses et, au lieu de dire : "je l'ai copié là", disent : "je viens de l'inventer". Et ce mensonge leur attribue la paternité d'un travail qui n'est pas le leur. C'est une attitude que je n'approuve pas.

 [ <<Précédent ] [ Ajouter un commentaire ] [ Retour aux derniers articles ] [ Suivant>> ]
   
  
 

Commentaires sur cet article

 

 Posté par Shydeeh971 le 29/07/2011 à 07:52:41
 
En réponse à cette article, le kuduro tel qui est pratiqué aux antilles ( d'où je suis originaire) n'a rien à voir avec la dernière vidéo que vous présenté cependant il est effectivement inspirée de l'électric slide avec des mouvements de hanche comme vous le dites mais avec d'autres pas qui s'ajoute à l'enchainement

 Posté par Lilou le 07/09/2012 à 20:16:43
 
Besoin d'un autre madison

Ajoutez un commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous.

Votre nom ou pseudo :
Votre e-mail :
(facultatif et n'est pas affiché sur le site)
  
Votre commentaire :  
Vérification de sécurité anti-spam :
saisissez le septième caractère de la quatrième colonne du tableau ci-contre :   *
 

   
  
Sites partenaires :
 
DanseSociale.org
 
Rolland-Editions.org


Copyright UltraDanse.com - À propos du site
Tous droits réservés - reproduction interdite sans autorisation
UltraDanse.com est un site Rolland Éditions- UltraDanse est une marque déposée



Classement de sites