Le Blog UltraDanse.com est un
complément aux articles sur la
danse du site. Vous pouvez y
naviguer par catégorie, par article,
par date.
 Pour retourner au site principal
UltraDanse, cliquez sur Accueil.


Société
Insolite
Culture
Divers
 
Toutes par date


Accueil du siteAnnuaire des écoles de danseBlog danseContactLivre d'or
 

Le blog UltraDanse.com

 
Le blog UltraDanse.com regroupe les billets écrits par Christian Rolland, danseur, enseignant, auteur et éditeur de livres portant sur la danse. N'hésitez pas à ajouter un commentaire sur cet article.
 

 [ <<Précédent ] [ Ajouter un commentaire ] [ Retour aux derniers articles ] [ Suivant>> ]
 

Qu'appelle-t-on "danser le madison" ?

 

Le 08 avril 2010

Dans les soirées dansantes et les bals de mariage, le madison est une danse qui plaît toujours depuis des années et des années aux grands et aux petits. Ce n'est pas une danse en couple et tout le monde peut donc y participer lorsque cette danse est annoncée dans une soirée. Cela dit, selon les régions et les époques, danser le madison n'a pas toujours la même signification. Je vais donc ici essayer de vous expliquer ce que l'on appelle "danser le madison".

Commençons par les origines. Ceux qui ont lu mon livre "Le rock'n'roll et le madison" Acheter sur Fnac.com ont déjà pu avoir un historique précis de la danse et voici quelques informations qui en sont issues. Le madison est né aux États-Unis à la fin des années 50 (on cite souvent l’année 1957 comme référence) où différentes villes s’en disputent la paternité (Philadelphie, Chicago, Detroit, Baltimore, Cleveland, etc.). Il s’agit d’une danse en ligne et sans contact, héritant fortement de routines swing de la culture afro-américaine, où les danseurs exécutent les mêmes mouvements dans le même sens et en même temps. Aux États-Unis, la folie du madison n’a donc en réalité atteint son apogée qu’en 1960, année où plusieurs titres libellés "madison" ont été martelés toute la journée par les radios américaines. Le premier (« The Madison ») a été sorti en avril 60 par Al Brown, un ancien mineur, et son groupe, les Tunetoppers. C'est ce qui est aussi expliqué sur UltraDanse.com sur la page consacrée à cette danse. Le second ("Madison Time") est la version de Ray Bryant et son combo, sorti en novembre de la même année.

Dans les années 60, c'est l'époque des yé-yé où la jeunesse attend avec avidité les tous derniers tubes et toutes dernières chorégraphies venues des États-Unis. De nombreuses danses étaient proposées aux teenagers chaque année. Ces dernières étaient diffusées en particulier au dos de la pochette des disques vinyles où était gravée la chanson correspondante. On a ainsi pu apprendre à danser le twist, le mashed potatoes ou, bien sûr, le madison. J'ai mis ci-contre un extrait de ce que l'on trouve au dos de la pochette du "Madison Time" de Ray Bryant. En y regardant de plus près, on y découvre que le madison ne se dansait pas comme la plupart d'entre nous le dansent en soirée. En effet, c'est bien une danse en ligne que nous découvrons, mais il y a tout un ensemble de figures qui s'appellent le "T Time", le "Big M" (le grand M) ou encore le "Cleveland box". Ces figures sont intercalées entre des séries de pas de base (qui se fait sur 6 temps) et sont déclenchées à l'appel de leur nom par un annonceur. De nos jours, c'est encore ce même madison qui est dansé en Italie ou encore dans certaines manifestations swing (mais là les postures et figures sont adaptées au contexte) quand on parle de "danser le madison". Pour avoir la description complète des pas, je vous conseille donc d'acquérir le livre cité ci-dessus.

Lorsque le madison est arrivé en France, il a pu être dansé tel quel à partir de 1962 par la jeunesse française. Mais certains pas ont été transformés/déformés par les vedettes du spectacle qui se sont engouffrées dans la brèche du madison. Le "grand M" dansé sur "Madison Time" n'est pas le même que le "grand M" dansé par les Français sur le titre "Le Grand M" de Billy Bridges. De même, notons la référence au fait de danser le madison dans « Bande à part », un film réalisé en 1964 par Jean-Luc Godard. On y voit Anna Karina, Claude Brasseur et Sami Frey danser ce qu’ils appellent le madison sur un morceau spécialement composé pour le film par Michel Legrand. Mais pas grand chose à voir avec le madison des origines. Là aussi, la chorégraphie complète de ce "madison" se trouve dans mon livre pour ceux que cela intéresse.

Mais alors, qu'est-ce que ce madison que nous voyons couramment danser dans nos soirées dansantes ? En fait, on devrait plutôt parler de plusieurs madisons. Le plus pratiqué (selon mes observations) ressemble beaucoup au hully-gully (dont j'ai déjà parlé dans ce blog). Les autres variantes s'apparentent un peu à la chorégraphie "madison" du film de Godard ou à des pas issus des danses country-western. Car voilà : "danser le madison" de nos jours est plutôt synonyme de "pratiquer des danses en ligne". Et il me semble que la pratique de la "country line dance" signifie aussi de plus en plus la même chose puisque de nombreux enchainements sont dansés sur des musiques très loin de la country. Certains professeurs de danse ont étendu ces variantes de madison en y adjoignant des figures supplémentaires (Suzie Q, demi-tours) ou des pas alternatifs (jetés de jambes, pointés), ce qui a encore plus fait évoluer les chorégraphies dansées de nos jours. Vous savez à présent pourquoi il y a deux variantes de madison détaillées sur le site Ultradanse.com et vous en aurez déduit qu'il aurait pu y en avoir plus.

En conclusion, si de nos jours "Viens danser le madison !" ne se rapporte qu'à une seule chorégraphie pour certains, pour d'autres cette phrase pourrait être synonyme de "Viens faire une chorégraphie de danse en ligne issue des années 60, mais à toi de voir si tu connais la même que les autres sur la piste de danse !" Cela amène certains à dire qu'ils connaissent le madison puis à se retrouver perdu quand le morceau commence, car personne ne connaît le même que lui dans les parages. D'où la formation de petits groupes dans plusieurs endroits d'une piste de danse pour danser "leur" madison qui n'est pas forcément le même que celui des autres. Pour ma part, je trouve dommage qu'on ne danse quasiment plus le madison de "Madison Time" aujourd'hui, car il est très divertissant.

 [ <<Précédent ] [ Ajouter un commentaire ] [ Retour aux derniers articles ] [ Suivant>> ]
   
  
 

Commentaires sur cet article

 

 Posté par amateurdu44 le 05/05/2011 à 17:59:46
 
là j'essayer d'apprendre les danses que je trouve. Et là je remarque que sur internet pour la danse maidison sur plusieurs site il y a quelques différence. Donc comment savoir si c'est la bonne danse du maidison ou pas ? cordialement

 Posté par Christian ROLLAND le 05/05/2011 à 22:37:29
 
Comme je l'ai laissé entendre dans l'article, il vous faut juste apprendre le "madison" que l'on pratique dans votre région. Les différentes variantes de madison dansées de nos jours en France sont des évolutions des danses des années 60 (dont le hully-gully) ou d'autres danses en ligne arrivées entre temps. On ne peut donc pas dire qu'un madison est meilleur qu'un autre : si l'on danse le madison d'une certaine manière dans les soirées proches de chez vous, c'est celui-là qui vous conviendra. L'essentiel est néanmoins de respecter le départ sur le "1" de la musique (peu importe quelle musique). Si, malgré tout vous, voulez retrouver le madison des origines, vous pourrez en lire la description dans le livre que je cite en début d'article.

 Posté par 1 le 22/04/2015 à 02:47:39
 
1

 Posté par 1 le 22/04/2015 à 02:47:58
 
1

 Posté par 1 le 22/04/2015 à 02:48:00
 
1

Ajoutez un commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous.

Votre nom ou pseudo :
Votre e-mail :
(facultatif et n'est pas affiché sur le site)
  
Votre commentaire :  
Vérification de sécurité anti-spam :
saisissez le second caractère de la quatrième colonne du tableau ci-contre :   *
 

   
  
Sites partenaires :
 
DanseSociale.org
 
Rolland-Editions.org


Copyright UltraDanse.com - À propos du site
Tous droits réservés - reproduction interdite sans autorisation
UltraDanse.com est un site Rolland Éditions- UltraDanse est une marque déposée



Classement de sites