Le Blog UltraDanse.com est un
complément aux articles sur la
danse du site. Vous pouvez y
naviguer par catégorie, par article,
par date.
 Pour retourner au site principal
UltraDanse, cliquez sur Accueil.


Société
Insolite
Culture
Divers
 
Toutes par date


Accueil du siteAnnuaire des écoles de danseBlog danseContactLivre d'or
 

Le blog UltraDanse.com

 
Le blog UltraDanse.com regroupe les billets écrits par Christian Rolland, danseur, enseignant, auteur et éditeur de livres portant sur la danse. N'hésitez pas à ajouter un commentaire sur cet article.
 

 [ <<Précédent ] [ Ajouter un commentaire ] [ Retour aux derniers articles ] [ Suivant>> ]
 

Tempo d'une musique, BPM et MPM

 

Le 10 janvier 2010

Il y a des questions qui reviennent souvent dans la bouche des danseurs qui souhaitent se constituer une discothèque ou une CDthèque personnelle pour danser. L'une d'entre elles est : comment calcule-t-on la vitesse (autrement dit le tempo) d'un morceau de musique ? J'espère vous donner ci-après tous les outils pour parvenir à classer vos titres musicaux selon leur tempo.

Tout d'abord, il faut déterminer le style de musique auquel on a affaire. En effet, on ne compte pas une valse comme on compte un rock ou un cha-cha. Je passe sur cette étape car, ici, je me concentre sur la vitesse du morceau. À l'oreille, le fait de reconnaître s'il s'agit d'un morceau rapide, médium ou lent est assez aisé et cela fait partie des éléments à prendre en compte avant d'entrer dans le détail. Ensuite, il faut déterminer le nombre de battements par minute (ou BPM) du morceau.

Le nombre de battements par minute peut être déterminé de différentes manières, dont une automatique et une manuelle. Comprendre comment il est possible à un programme de trouver automatiquement la vitesse d'un titre permet de le faire aussi manuellement. Prenons un morceau de dance music (c'est plus facile à voir sur ce style de musique très binaire) et jetons un oeil à se représentation sous la forme d'ondes. Un logiciel gratuit comme Audacity permet de le faire. Chargeons-y, par exemple, "Celebration" de Madonna et regardons le début de la chanson. On remarque que, clairement, des pics parsèment d'une manière régulière la représentation graphique. Chacun de ces pics correspond à un battement de grosse caisse électronique dans l'introduction du morceau. J'ai superposé ci-dessous les comptes des phrases musicales à la forme d'onde (comptes pairs en rouge).

Battements par minute BPM

Donc ici, pour obtenir la valeur du tempo du morceau en BPM, il suffit de compter ces pics réguliers sur une durée d'une minute. Un comptage manuel nous donne ici une valeur de 126 pics sur une minute de musique soit donc 126 BPM. Certains logiciels sont capables de détecter automatiquement ces pics. Un logiciel comme BPM Detector de PistonSoft permet de réaliser cette tâche. Dans notre exemple, il a trouvé un tempo de 126,08 BPM. Disons que nous sommes dans le cas le plus simple d'une chanson où le rythme est très marqué et régulier car on entend "poum", "poum", "poum", poum", etc. au niveau des percussions.

À présent, voyons un cas pratique plus adapté à la danse en couple. Nous allons prendre l'exemple de "See You Later Alligator" de Bill Haley. Il s'agit d'un rock. Par conséquent, il y a une alternance entre les temps forts et les temps faibles. La grosse caisse marque les temps impairs ("poum") alors que la caisse claire ("tchick") marque les temps pairs. Nous avons donc une succession de "poum", "tchick", "poum", "tchick", etc. Prenons un extrait de ce morceau et, comme précédemment, identifions les temps de manière visuelle.

Battements par minute BPM

On, le voit, les battements sont déjà moins marqués que dans le cas du titre de Madonna précédemment utilisé en exemple. Si l'on veut trouver le nombre de battements par minute, il faut non seulement compter les "poum", mais aussi les "tchick". Le comptage manuel nous donne 160 BPM. Sur un morceau de rock, le comptage automatique par logiciel peut ne pas fonctionner correctement. Par chance, ici, le logiciel nous donne une valeur de 160,47 BPM. Lorsque le comptage automatique ne fonctionne pas (c'est généralement le cas sur du swing), certains logiciels servent d'assistant de comptage. Le principe est alors de taper le rythme au clavier (barre d'espace) ou à la souris (clic) au fil de l'écoute du morceau. Le logiciel s'occupe de fare une moyenne sur l'ensemble des clics et on peut obtenir assez rapidement une valeur fiable sans avoir a attendre une minute de comptage. Par exemple, le petit logiciel gratuit BPM Counter 2004 proposé dans la section logiciels d'UltraDanse.com permet de faire cela sur PC.

Les DJ ont l'habitude de parler du tempo musical en BPM car c'est un référentiel qui les intéresse afin de caler le rythme d'un morceau sur celui d'un autre lors du mixage (transition de l'un vers l'autre). Une console DJ a la possibilité de réduire ou accélérer la vitesse d'un titre ("pitch") pour le faire correspondre à celle d'un autre. De leur côté, les danseurs sont moins portés sur la précision de la valeur du tempo, en revanche, ils sont plus connectés à la manière dont la musique est écrite. Ils utilisent donc de préférence l'unité de la mesure par minute (ou MPM).

La mesure dont on parle est celle qui est écrite sur la partition que les musiciens lisent lorsqu'ils exécutent un morceau. Cette notion est fortement liée au type de musique. Un rock est écrit en 4/4, soit quatre temps par mesure. On obtient donc le nombre de MPM d'un rock en divisant le nombre de BPM par 4. Une valse est écrite en 3/4, soit trois temps par mesure. On obtient donc le nombre de MPM d'une valse en divisant le nombre de BPM par 3. Et ainsi de suite selon la structure musicale de base de chaque type de musique.

Résumé de la méthode pour obtenir les MPM :

  1. Définir le type de musique (rock, swing, valse, etc.)
  2. Évaluer à l'oreille l'ordre de grandeur (lent, médium, rapide)
  3. Compter les battements automatiquement par un logiciel
  4. Si le logiciel ne donne pas un résultat de l'ordre de grandeur souhaité :
    • soit corriger en multipliant par deux (en général cela fonctionne si le logiciel a systématiquement manqué le temps fort ou le temps faible)
    • soit effectuer un comptage manuel "à l'oreille".
  5. Diviser le nombre de BPM selon le type de musique déterminé au début de la méthode.
Il est évident que le comptage manuel est la manière la plus fiable, mais elle est aussi la plus longue.

Un raccourci dans le cas du rock est de ne compter que les temps forts sur 30 secondes et multiplier par 4. On perd légèrement en précision (on est à 1 MPM près), mais on gagne en temps quand on doit compter tout une collection de morceaux de musique pour danser... À noter que le logiciel BPM counter 2004 que nous avons précédemment cité permet de passer facilement des BPM aux MPM. Ci-contre, la fenêtre de BPM Counter 2004 après 18 secondes de clics sur le morceau de Bill Haley pris en exemple plus haut. On voit bien que la valeur de 160 BPM a déjà été trouvée et que la correspondance en MPM est de 40.

Voilà, j'espère avoir été suffisamment précis sur ce sujet pour que chacun soit en mesure de gérer sa collection de CD pour danser...

 [ <<Précédent ] [ Ajouter un commentaire ] [ Retour aux derniers articles ] [ Suivant>> ]
   
  
 

Commentaires sur cet article

 

 Posté par Swingie le 27/03/2010 à 13:50:39
 
Cool, man, très clair, merci.

 Posté par FF le 11/10/2010 à 09:34:14
 
Super, clair. Merci beaucoup

 Posté par Lucky le 20/01/2012 à 18:36:23
 
Bon, OK, C'est très clair pour le calcul chiffré du tempo. Mais j'aurais aimé que vous précisiez comment s'étagent les notions lent-moyen-rapide pour chaque type principal de danse. Je m'explique: à partir de combien de BPM un rock (ou autre danse) peut-il être considéré comme RAPIDE ? Quand est-il considéré comme LENT ? etc... Merci d'avance

 Posté par Jean-Ma le 06/09/2016 à 15:50:55
 
Bonjour, je recherche des fichier sonores qui me permettrait d'entendre les différences de rythme de toute les danses proposées dans les bals populaires de nos contrées, comme par exemple, entre un bolero et une beguine, ou encore entre une marche et une polka, et ainsi de suite. Merci d’avance pour votre aide.

Ajoutez un commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous.

Votre nom ou pseudo :
Votre e-mail :
(facultatif et n'est pas affiché sur le site)
  
Votre commentaire :  
Vérification de sécurité anti-spam :
saisissez le quatrième caractère de la cinquième colonne du tableau ci-contre :   *
 

   
  
Sites partenaires :
 
DanseSociale.org
 
Rolland-Editions.org


Copyright UltraDanse.com - À propos du site
Tous droits réservés - reproduction interdite sans autorisation
UltraDanse.com est un site Rolland Éditions- UltraDanse est une marque déposée



Classement de sites