Le Blog UltraDanse.com est un
complément aux articles sur la
danse du site. Vous pouvez y
naviguer par catégorie, par article,
par date.
 Pour retourner au site principal
UltraDanse, cliquez sur Accueil.


Société
Insolite
Culture
Divers
 
Toutes par date


Accueil du siteAnnuaire des écoles de danseBlog danseContactLivre d'or
 

Le blog UltraDanse.com

 
Le blog UltraDanse.com regroupe les billets écrits par Christian Rolland, danseur, enseignant, auteur et éditeur de livres portant sur la danse. N'hésitez pas à ajouter un commentaire sur cet article.
 

 [ <<Précédent ] [ Ajouter un commentaire ] [ Retour aux derniers articles ] [ Suivant>> ]
 

De la musette à la guinguette

 

Le 18 octobre 2009

S'il y a un mot qui rime avec musette c'est bien le mot guinguette. Typiquement français, ces lieux ont fait les beaux jours des sorties des Parisiens mais aussi des habitants des régions françaises durant les 19e et 20e siècles. On imagine très bien les familles de délassant au bord de l'eau tandis que d'autres personnes tournoient sur la piste de danse aux flonflons des accordéons jouant de la valse musette ou de la java. Comme ces danses (en plus de la valse viennoise et de la valse lente) constituent le sujet de mon nouveau livre technique à sortir en fin d'année, je vous propose de découvrir l'univers où on les a pratiquées des années durant.

L'histoire des guinguettes commence à Paris dans les années 1700. Ce sont à l'origine des établissements qui servent du guinguet, un vin des environs de Paris soi-disant "tellement aigre qu'il fait danser les chèvres"... On y trouve généralement une petite piste de danse pour ceux qui le souhaitent. Le Petit Larousse fait donne une autre étymologie que je vous livre ici. Le mot proviendrait de l'ancien français guinguet qui signifie étroit. Et d'en donner la définition suivante : "lieu de plaisir populaire [...], débit de boissons où l'on peut danser, généralement en plein air". Du fait de considérations fiscales, les guinguettes s'éloignent progressivement du centre de Paris à la fin du 18e siècle. À cette époque, et durant tout le 19e siècle, on y danse la contredanse et le quadrille (avec son cancan) au départ, puis apparaissent la valse (viennoise), la mazurka, la polka et la scottish. Nous sommes encore loin de l'image de carte postale des bords de la Marne car les origines liées aux cabarets sont encore présentes dans ces établissements.

À la fin du 19e siècle et jusqu'à la Première Guerre mondiale, les guinguettes sortent de Paris et abordent la banlieue et en particulier les rives des fleuves et rivières. La plupart sont localisées sur les bords de la Seine et de la Marne. Le canotage prend une place très importante dans les guinguettes qui proposent également un cadre pour les activités du dimanche : pêche, baignade, etc. Les animations musicales sont faites par des orchestres composés d'un piano, de violons, de clarinettes ou de pistons. D'autres danses sont introduites : le boston (valse ayant fait un petit tour par les USA), la matchiche (ou maxixe) brésilienne, le tango argentin, mais aussi d'autres danses importées des USA comme le cakewalk, les danses animalières, le one-step et le two-step. Les guinguettes rivalisent d'imagination pour attirer les familles en recherche de dépaysement : promenades à dos d'âne, cabanes dans les arbres et espace pour danser. L'ambiance de l'époque est particulièrement bien rendue dans le table de Renoir "Le Moulin de la Galette" (ci-contre) en 1876.

L'entre-deux-guerres correspond réellement à l'image de carte postale des guinguettes : bords de rivière, canotiers, petit vin blanc. Ajoutons à cela le fameux accordéon qui remplace la musette (petite cornemuse). Les rythmes des dancings envahissent les guinguettes : foxtrot, charleston, one-step, paso doble. Dans le même temps, de nouvelles danses typiques du style musette se développent : la valse musette (et sa fameuse toupie), la java et le tango musette. La java en particulier porte une image du marlou (qui fait parfois partie des Apaches, sur lesquels j'ai déjà écrit quelques mots dans un article précédent) avec sa casquette et son air débonnaire qui danse avec une fille qui lui est soumise. C'est aussi l'époque de la valse chaloupée, appelée aussi danse apache, mais qu'on ne pratique normalement pas dans les guinguettes... Les bals musette des guinguettes s'ouvrent petit à petit et deviennent des bals populaires. La batterie jazz fait son entrée après la Première Guerre mondiale et donne une nouvelle dynamique aux danses que les danseurs payaient à l'unité.

La Seconde Guerre mondiale contraint malheureusement à la fermeture la plupart des guinguettes qui rouvrent petit à petit à partir de 1945. Les conditions économiques sont différentes et les musiciens légalement être déclarés, ce qui entraîne la disparition des grandes formations. L'industrialisation et l'évolution de la société ne favorisent pas la fréquentation des guinguettes. Le rock envahit les ondes radio et la télévision et certaines d'entre elles sont transformées en dancings où la musique américaine est reine. Les années 80 verront un retour de l'accordéon musette et le métissage des styles musicaux comme le mélange du jazz et de l'accordéon, mais les guinguettes survivantes ne connaissent le succès que du fait de leur image délicieusement rétro généralement associée à l'accordéon musette.

Voici donc le résumé du point de vue de la danse de l'histoire des guinguettes. Il y a un très bon ouvrage sur le sujet dans le commerce   "Mémoire de guinguettes" Acheter sur Fnac.com avec beaucoup d'illustrations et qui donne plus de détails sur le sujet. J'avoue m'être en partie inspiré de celui-ci pour rédiger ce billet car les illustrations replongent le lecteur dans l'ambiance des différentes époques.

 [ <<Précédent ] [ Ajouter un commentaire ] [ Retour aux derniers articles ] [ Suivant>> ]
   
  
 

Commentaires sur cet article

 

Ajoutez un commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous.

Votre nom ou pseudo :
Votre e-mail :
(facultatif et n'est pas affiché sur le site)
  
Votre commentaire :  
Vérification de sécurité anti-spam :
saisissez le septième caractère de la première colonne du tableau ci-contre :   *
 

   
  
Sites partenaires :
 
DanseSociale.org
 
Rolland-Editions.org


Copyright UltraDanse.com - À propos du site
Tous droits réservés - reproduction interdite sans autorisation
UltraDanse.com est un site Rolland Éditions- UltraDanse est une marque déposée



Classement de sites