Le Blog UltraDanse.com est un
complément aux articles sur la
danse du site. Vous pouvez y
naviguer par catégorie, par article,
par date.
 Pour retourner au site principal
UltraDanse, cliquez sur Accueil.


Société
Insolite
Culture
Divers
 
Toutes par date


Accueil du siteAnnuaire des écoles de danseBlog danseContactLivre d'or
 

Le blog UltraDanse.com

 
Le blog UltraDanse.com regroupe les billets écrits par Christian Rolland, danseur, enseignant, auteur et éditeur de livres portant sur la danse. N'hésitez pas à ajouter un commentaire sur cet article.
 

 [ <<Précédent ] [ Ajouter un commentaire ] [ Retour aux derniers articles ] [ Suivant>> ]
 

Sur le 1 ou sur le 2 ?

 

Le 04 mai 2009

Il y a peu de temps, j'assistais au spectacle de Marc Barbiéri (Show Dance, que je conseille particulièrement aux amateurs de danses latines sportives), quand m'est revenue une constatation sur une particularité du public français. En effet, les danseurs se déchaînaient sur le célèbre titre "Sing, sing, sing" (il dansaient sur une base de jive et de mouvements divers en solo que les puristes chez les danseurs de swing n'auraient pas forcément reconnus) et entraînaient le public avec eux. Ce dernier, n'y pouvant plus, s'est mis à taper des mains en rythme. En rythme, oui, mais pas à l'unisson !

Il y avait toute une partie du public qui battait des mains sur le temps "1" de la musique et une autre qui le faisait sur le temps "2". Chaque camp pouvait se demander qui avait raison et qui avait tort. Le première partie entendait particulièrement la grosse caisse tout comme on l'entendrait dans une marche militaire. Ils entendaient donc le temps "1" de la musique. Or, la musique en question est loin d'être une marche. Même si les percussions sont bien marquées, il s'agit d'un swing. Et qui dit swing, dit temps "2" (c'est aussi le cas du rock). C'est en effet sur ce temps que se trouve l'accent de la musique. C'est donc la seconde partie du public qui était dans le vrai et cela était confirmé par le fait que les danseurs battaient aussi des mains sur le temps "2".

Dans le même contexte de spectacle, lorsque Marc Barbiéri et sa partenaire Agnès Morin ont dansé leur chorégraphie à succès sur Le Connemara de Michel Sardou, il y avait une section marche où le public battait naturellement des mains à l'unisson sur le temps "1" et il en faisait de même sur la section valse. En fait, sur la valse, le public tape des mains sur le "1" et sur le "4". Cela montre bien la prédisposition des français à bien entendre les musiques dites "européennes" : valse, marche, paso, etc.

D'une manière générale, les personnes sensibles au jazz battent correctement la mesure. C'est d'ailleurs amusant, quand on assiste à un concert de swing, car il est facile de distinguer les aficionados de jazz (qui battent sur le "2") des autres (qui battent souvent sur le "1"), moins habitués à ce genre de musique. Si l'on s'en tient strictement à la danse, entendre correctement la musique permet de mieux faire corps avec elle. En réalité, cela est nécessaire pour bien danser tout simplement. On rencontre souvent le même thème en salsa où l'on peut danser sur le "1" (break on 1) ou sur le "2" (break on 2), voire même sur le "3" ou le "4", disent certains enseignants. L'essentiel, en salsa, est que les partenaires se mettent d'accord une fois pour toutes dès le début de la danse. Pour le reste, c'est une affaire de ressenti musical. Certains sont plus à l'aise (avec leur style de danse) sur le "1", d'autres sur le "2". Si l'on a le choix en salsa (car c'est une musique bâtie sur la clave qui n'induit pas une simple binarité), il n'en est pas de même dans le cas des autres danses où le "1" du pas de base doit correspondre à un temps impair de la musique et ou le "2" doit correspondre à un temps pair.

Ouh là là ! Je sens que les neurones chauffent avec tous ces chiffres. J'arrête donc là... pour cette fois !

 [ <<Précédent ] [ Ajouter un commentaire ] [ Retour aux derniers articles ] [ Suivant>> ]
   
  
 

Commentaires sur cet article

 

 Posté par Vince le 12/08/2009 à 11:48:04
 
Trés bien cet article... J'ai juste un peu de mal avec: "En fait, sur la valse, le public tape des mains sur le "1" et sur le "4"." Un "4" en valse ?? où ca ?!?

 Posté par Christian ROLLAND le 12/08/2009 à 12:21:02
 
Il est vrai que la valse en tant que musique ne comporte pas de "4". Je parlais ici du point de vue du danseur qui effectue son pas de base complet de valse viennoise sur 6 temps avec donc un "4" qui correspond au "1" de la musique. Il est vrai que j'oublie parfois de préciser cette subtilité...

 Posté par enzo le 26/09/2009 à 16:28:59
 
Juste une petite interrogation, vous dites dans l'article que les danseurs de rock tapent sur le 2, hors ce n'est pas cela. ils tapent tous sur les temps impairs, en fait en réponse au temps dit "accentué", ce qui s'appelle en fait taper le contretemps... les rockeurs, que ce soit swing ou acro tapent donc sur le 1.

 Posté par Christian ROLLAND le 27/09/2009 à 12:29:54
 
C'est une question que posent exclusivement les Français. Cependant, le fait de taper sur les temps impairs sur un rock est une erreur et c'est pire pour ceux qui ont une "tendance" swing pour lesquels cela est même une faute. La musique est comme cela, on n'y peut rien. Tous les Américains tapent sur les temps pairs et ce type de musique vient de chez eux. De même, tous les musiciens de jazz (et swing) tapent sur les temps pairs. C'est donc un fait établi qui doit être enseigné dans tout cours d'écoute musicale par les professeurs de danse.
 
Si l'on regarde du côté de la danse à proprement parler, le pas de base du rock accentue bel et bien le "2" et les temps "4" et "6" marquent un changement dans la structure du pas de base. La danse a donc suivi l'accent de la musique. Le cas du rock acro est peut-être plus difficile à identifier car les musiques utilisées sont très binaires et plutôt modernes et le pas sauté met effectivement plus d'accent sur les temps impairs (1, 3 et 5). La partie "acro" de la discipline prend donc le pas sur la partie "danse", d'autant plus qu'on ne danse pas le rock acro en soirée (pour des raisons évidentes de sécurité, le rock acro ne s'improvise pas).

 Posté par enzo le 29/09/2009 à 13:45:20
 
Entièrement d'accord sur la dominante acro par rapport à la danse, ce qui est a mon avis fort dommage ... Par contre pour avoir fait des compétitions de boogie et de rock au sol, je peux vous assurer que le public tape bien sur le 1, que ce soit en france ou en belgique et en allemagne par exemple. (même si le 2 est bien le temps accentué) Alors simple déformation, ou différence notable entre un musicien et un danseur ?

Ajoutez un commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous.

Votre nom ou pseudo :
Votre e-mail :
(facultatif et n'est pas affiché sur le site)
  
Votre commentaire :  
Vérification de sécurité anti-spam :
saisissez le septième caractère de la première colonne du tableau ci-contre :   *
 

   
  
Sites partenaires :
 
DanseSociale.org
 
Rolland-Editions.org


Copyright UltraDanse.com - À propos du site
Tous droits réservés - reproduction interdite sans autorisation
UltraDanse.com est un site Rolland Éditions- UltraDanse est une marque déposée



Classement de sites