Le Blog UltraDanse.com est un
complément aux articles sur la
danse du site. Vous pouvez y
naviguer par catégorie, par article,
par date.
 Pour retourner au site principal
UltraDanse, cliquez sur Accueil.


Société
Insolite
Culture
Divers
 
Toutes par date


Accueil du siteAnnuaire des écoles de danseBlog danseContactLivre d'or
 

Le blog UltraDanse.com

 
Le blog UltraDanse.com regroupe les billets écrits par Christian Rolland, danseur, enseignant, auteur et éditeur de livres portant sur la danse. N'hésitez pas à ajouter un commentaire sur cet article.
 

 [ <<Précédent ] [ Ajouter un commentaire ] [ Retour aux derniers articles ] [ Suivant>> ]
 

LA photo des jazzmen

 

Le 06 décembre 2008

Cela fait quelques billets que je poste dans ce blog où je parle de swing. C'est en effet le sujet sur lequel je porte particulièrement mon attention en ce moment. Dans une prochaine semaine, je vous en dirai plus à propos de ce beau projet d'édition en rapport avec le swing et sur lequel je travaille d'arrache-pied. Ceux qui sont allés faire un tour sur le site de ma maison d'édition en ont déjà sûrement une idée. Bref, vous le savez la relation entre la musique et la danse est très étroite et c'est bien pour cela que l'on trouve généralement en librairie les livres sur ces deux thèmes au même rayon. Aujourd'hui, j'ai juste envie de vous parler d'une photo. Une simple photo ? Non, LA photo.

Cette photo, nommée "Harlem 1958" ou encore "A Great Day in harlem", a été prise en 1958 par Art Kane. Il s'agit d'une photo majeure dans le monde du jazz. En effet, cette photo représente, en une seule fois, 57 des plus grands musiciens de jazz (54 hommes et 3 femmes) regroupés à New York. Elle a été publiée pour la première fois en janvier 1959 dans l'édition jazz du magazine Esquire.

Alors pourquoi cette photo est-elle si extraordinaire ? La réponse est simple, vous pouvez y voir les visages de grands noms connus comme Dizzy Gillespie, Thelonius Monk, Charles Mingus, Benny Golson, Gene Krupa, Count Basie, Gerry Mulligan, Sonny Rollins ainsi que Lester Young et bien d'autres. Bien que tous les musiciens de jazz de l'époque fussent invités, Art Kane n'avait aucune idée de combien d'entre-eux seraient présents. Il se demandait même s'il en aurait un seul pour faire la photo tout comme ceux à qui il en avait parlé. Il devait être environ 10 heures du matin (pas vraiment l'heure à laquelle les musiciens de jazz sortent habituellement du lit... L'un d'eux s'étonna d'ailleurs de découvrir qu'il y avait un "10 heures" chaque matin.) en plein été et, pour cette occasion, les jazzmen arrivèrent l'un après l'autre par le bus, en taxi ou via le métro. Dans une interview, Dizzie Gillespie a dit un jour : "Quand j'ai découvert que cette photo allait donner l'occasion de cette grande réunion, je me suis dit que c'était une chance de voir tous ces musiciens sans avoir à aller à un enterrement." La petite histoire associée à cette photo est qu'il y manque un musicien qui, pourtant était présent ; il s'agit de Willie "The Lion" Smith. En effet, fatigué du temps que mettait la photo à se faire, ce dernier s'était assis sur les marches au moment où le photographe appuya sur le bouton... Quoi qu'il en soit, ces 57 musiciens ont plus ou moins joué les uns avec les autres durant des années sous des combinaisons les plus variées et ont marqué leur temps et l'histoire du jazz. Pour ce qui concerne la danse, c'est leur musique qui a servi à un moment ou à un autre de support à tous les danseurs de lindy hop, de balboa, de shag, de charleston, etc.

Ci-dessus, voici la photo originale à gauche et le même immeuble de nos jours à droite. Sur la photo originale, je vous ai entouré les 3 femmes du groupe et je vous ai ajouté la photo de Willie "The Lion" Smith qui est assis. Il va de soi que cette incrustation est issue d'une autre photo prise le même jour. En avant-plan, on voit que les gamins du quartier ont été autorisés à figurer sur la photo. Peut-être des futurs musiciens (ou danseurs) ?

Au fil des années, cette photo unique a fait le tour du monde. Une très forte allusion à cette photo a d'ailleurs été faite dans le film Le Terminal Acheter sur Fnac.com de Steven Spielberg où Tom Hanks joue le rôle d'un ressortissant de Krakozie, un pays (fictif) en pleine révolution. Cet étranger au fort accent des pays de l'Europe de l'Est se retrouve coincé dans le no man's land de l'aéroport de New York (JFK). Il faut attendre la fin du long métrage pour comprendre, mais je vous rassure, j'ai adoré ce film très touchant. Vous pouvez donc le voir ou le revoir si ce n'est pas déjà fait. Je précise quand même qu'il n'y a (quasiment) pas de danse dans ce film, c'est donc un coup de coeur dans l'absolu.

 [ <<Précédent ] [ Ajouter un commentaire ] [ Retour aux derniers articles ] [ Suivant>> ]
   
  
 

Commentaires sur cet article

 

 Posté par carpreau le 23/04/2015 à 14:52:20
 
etant fan de jazz je vous remercie et vous felicite pour cette publication

Ajoutez un commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous.

Votre nom ou pseudo :
Votre e-mail :
(facultatif et n'est pas affiché sur le site)
  
Votre commentaire :  
Vérification de sécurité anti-spam :
saisissez le second caractère de la seconde colonne du tableau ci-contre :   *
 

   
  
Sites partenaires :
 
DanseSociale.org
 
Rolland-Editions.org


Copyright UltraDanse.com - À propos du site
Tous droits réservés - reproduction interdite sans autorisation
UltraDanse.com est un site Rolland Éditions- UltraDanse est une marque déposée



Classement de sites