Le Blog UltraDanse.com est un
complément aux articles sur la
danse du site. Vous pouvez y
naviguer par catégorie, par article,
par date.
 Pour retourner au site principal
UltraDanse, cliquez sur Accueil.


Société
Insolite
Culture
Divers
 
Toutes par date


Accueil du siteAnnuaire des écoles de danseBlog danseContactLivre d'or
 

Le blog UltraDanse.com

 
Le blog UltraDanse.com regroupe les billets écrits par Christian Rolland, danseur, enseignant, auteur et éditeur de livres portant sur la danse. N'hésitez pas à ajouter un commentaire sur cet article.
 

 [ <<Précédent ] [ Ajouter un commentaire ] [ Retour aux derniers articles ] [ Suivant>> ]
 

Position impossible

 

Le 01 décembre 2008

Bonjour monsieur Phelps. Cette position, si vous l'acceptez, vous mènera jusqu'aux confins du ridicule. Elle vous sera tellement difficile à tenir et elle vous compliquera tellement la danse que vous la considérerez bien vite comme une position impossible. Attention, ce message s'autodétruira dans 5 secondes. Pschiittt !

Si le principe "la technique ne doit pas se voir" est bien connu des danseurs de bon niveau (ce sont ceux qui parviennent à faire en sorte que l'on ait cette impression de facilité lorsqu'ils dansent), il en est une constatation que je ne peux m'empêcher de faire : "le manque de technique ne peut que se voir". Avez-vous déjà essayé de vous poser lors d'une soirée dansante et d'en profiter pour observer la faune du coin ? On peut brosser le portrait du couple assorti dont les gestes complémentaires agrémentent une danse qui semble naturelle, autant que le portrait du couple un peu étrange où le danseur aux airs hautains de celui qui a un balai là où on pense ne regarde jamais sa danseuse qui, de son côté, gesticule dans tous les sens et donne des coups de pieds dans les chevilles de ceux de ses voisins qui n'ont pas encore compris qu'elle a deux pieds gauches. Bref, je vous conseille de regarder un peu autour de vous de temps en temps, il y a souvent du beau spectacle. Notez tout de même que si ces oiseaux-là s'amusent et vivent bien leur manière de danser sur la piste, ce n'est pas si mal que ça (sauf pour les chevilles pleines de bleus des voisins lents à la détente...).

En dehors de cela, l'image fixe raconte elle aussi beaucoup de choses. Pour les besoins de mon activité d'édition, j'ai ces jours-ci l'occasion de parcourir les catalogues d'agences de photo montrant des danseurs. Chaque situation prise sur le vif est particulièrement loquace. Si l'impression générale et immédiate est importante, le second regard l'est également si l'on souhaite comprendre ce qui se passe. Il est intéressant aussi de jouer à "Où est Charlie ?" avec des photos de soirées dansantes. Prenez par exemple, la photo qui suit.

On regarde plus facilement le couple central qui salue, mais en y regardant de plus près, on peut voir, juste derrière, une main qui est plutôt confortablement installée. Amusant, non ? Si vous avez d'autres photos comme cela, n'hésitez pas à me les faire parvenir.

Un autre point à noter est qu'une position arrêtée dénote aussi souvent très facilement la danse associée. Ira-t-on penser qu'une danseuse en robe longue à plumes et qu'un danseur en queue-de-pie sont en train de danser une valse ? Ira-t-on déduire qu'une danseuse en combinaison brillante rose fluo la tête en bas à trois mètres du sol au-dessus de son partenaire (lui aussi en combinaison moulante) sont en train de danser un paso doble ? D'accord, je caricature. Mais comme chaque danse a ses codes et sa technique, certaines positions sont tout à fait caractéristiques de certaines danses. La photo ci-contre, par exemple, montre une position tout à fait caractéristique de la rumba (ou à défaut, du cha-cha) de danse sportive. Et alors, que se passe-t-il si la bonne technique n'est pas appliquée par les danseurs ? Eh bien, c'est simple : une danse peut passer pour une autre ou alors on peut réellement mettre en doute que les partenaires soient en train de danser...

Je pends juste l'exemple des deux images ci-dessus. La première provient d'un catalogue d'une agence de photo alimentant généralement les magazines de tous vents. Si l'on examine un peu ces positions, on se rend compte que la première est réellement inconfortable pour la danseuse, alors que la seconde est tout aussi spectaculaire (et même beaucoup plus jolie à mon avis) mais plus logique : la danseuse est équilibrée, le danseur se tient droit, prêt à revenir dans la position fermée de base du tango. Bref un joli renversé. On en déduit donc que les deux personnes de la première photo ne sont que des mannequins et probablement pas de vrais danseurs. On retrouve ainsi de nombreuses photos qui illustrent des articles de presse faisant allusion à la danse en couple et qui feraient hérisser les cheveux sur la tête d'un professeur de danse atteint de calvitie avancée. Ces images ont au moins l'avantage de suggérer deux personnes en train de danser. J'aurais personnellement préféré que cela aille au-delà de la suggestion... Avis aux photographes !

Allez, pour finir, je vous donne en bonus encore une de ces photos à se tordre de rire où l'on montre une "position impossible". Essayez donc de danser le tango comme cela. Encore heureux que ces deux personnes n'aient pas adopté la position des doigts entrelacés si souvent rencontrée chez les non-danseurs qui s'essayent au tango. Si vous vous y retrouvez, n'en faites pas des cauchemars ; il est toujours possible de se défaire des mauvaises habitudes avec de la bonne volonté...

 [ <<Précédent ] [ Ajouter un commentaire ] [ Retour aux derniers articles ] [ Suivant>> ]
   
  
 

Commentaires sur cet article

 

 Posté par Philippe VALADE le 19/12/2008 à 23:47:56
 
J'ai apprécié les propos de cet article dont le contenu est intéressant. Néanmoins, je ne suis pas d'accord sur l'appréciation "inconfortable" de la figure de gauche (le renversé). En effet, cette prise existe bel et bien techniquement et si le mouvement est correctement exécuté la danseuse ne sera pas "inconfortable".Mais encore faut-il savoir comment et pourquoi ça "fonctionne". Le second renversé (à droite) est particulièrement esthétique mais demande une plus grande maîtrise physique pour son exécution et la danseuse n'en est pas plus confortable même si elle en donne l'allure (ce qui est le but recherché. Quoi qu'il en soit, ces deux renversés ne sont pas du même registre et sont difficilement comparables. Philippe VALADE

 Posté par Philippe VALADE le 20/12/2008 à 16:33:06
 
Un exemple du renversé de gauche mais dans le style de celui de droite : http://www.dailymotion.com/video/x47aio_ic2008tango-steeve-et-laure_extreme Un tuyau : pour la bonne exécution de ce renversé il faut une bonne précision dans la prise et dans le guide en conjuguant mouvement du corps, position des bras et sollicitation des genoux en avant. Toutefois ces quelques mots ne suffisent pas et ni la photo ni la vidéo ne montre le comment. Je conseille donc de demander conseil à un bon prof avant de se lancer sur ce type de mouvement. Philippe VALADE

 Posté par Christian ROLLAND le 20/12/2008 à 17:31:01
 
Je suis content d'avoir suscité autant d'intérêt dans ce modeste article. Ces commentaires donnent l'occasion aux lecteurs de réfléchir un peu plus au sujet. Et je réponds donc d'autant plus volontiers.
Dans l'extrait vidéo donné en lien dans le commentaire précédent, on voit effectivement un renversé moins rigide réalisé par des compétiteurs. J'y vois tout autant de technique que dans la position de droite de la photo de mon article. J'y vois de la tenue dans le relâchement, ce qui demande en effet une bonne maîtrise technique.
Cela ne vient, à mon sens, pas en opposition avec l'idée que j'avais en écrivant cet article. La position de gauche de la photo de mon article n'est manifestement pas guidée par une quelconque technique de danse et ressemble un peu à une caricature de danseurs (mais visuellement, pour les non spécialiste ça peut faire illusion). C'est cela que je voulais faire ressortir particulièrement pour les débutants ou non pratiquants de passage sur ce site. Peut-être me suis-je mal exprimé en essayant de trop simplifier. En tout cas, merci pour avoir ajouté un cas de figure à mes exemples.
J'en profite pour ajouter une petite image de position ressemblant au tango (mais là, on voit les doigts entrelacés qui ne correspondent pas à une technique de danse correcte...).

 Posté par moustic le 28/12/2009 à 10:00:00
 
je suis tres interessé par vos articles,étant débutant, j'ai retrouvé des postures ou ''mimiques''tres significatives chez certains danseurs expérimentés, ne serait-ce que le regard complice d'un couple de danseurs lorsqu'ils se mettent en place pour débuter une dance, on sait d'office s'ils sont expérimentés ou pas et c'est très agréable.

Ajoutez un commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous.

Votre nom ou pseudo :
Votre e-mail :
(facultatif et n'est pas affiché sur le site)
  
Votre commentaire :  
Vérification de sécurité anti-spam :
saisissez le septième caractère de la septième colonne du tableau ci-contre :   *
 

   
  
Sites partenaires :
 
DanseSociale.org
 
Rolland-Editions.org


Copyright UltraDanse.com - À propos du site
Tous droits réservés - reproduction interdite sans autorisation
UltraDanse.com est un site Rolland Éditions- UltraDanse est une marque déposée



Classement de sites