Le Blog UltraDanse.com est un
complément aux articles sur la
danse du site. Vous pouvez y
naviguer par catégorie, par article,
par date.
 Pour retourner au site principal
UltraDanse, cliquez sur Accueil.


Société
Insolite
Culture
Divers
 
Toutes par date


Accueil du siteAnnuaire des écoles de danseBlog danseContactLivre d'or
 

Le blog UltraDanse.com

 
Le blog UltraDanse.com regroupe les billets écrits par Christian Rolland, danseur, enseignant, auteur et éditeur de livres portant sur la danse. N'hésitez pas à ajouter un commentaire sur cet article.
 

 [ <<Précédent ] [ Ajouter un commentaire ] [ Retour aux derniers articles ] [ Suivant>> ]
 

S'amuser en dansant

 

Le 21 décembre 2010

Voici la fin de l'année calendaire. Une de plus ! En même temps, c'est l'occasion de dire "un article de plus !". Ce sera toutefois mon dernier article pour cette année 2010. Et j'ai choisi de faire ce 43ème article de l'année sur un thème réjouissant. À chaque soirée dansante à laquelle je participe ou à chaque spectacle dansant auquel j'assiste, il n'y a rien de plus réjouissant que de voir des gens qui s'amusent en dansant. Mais ce n'est pas à la portée de tout le monde.

Pour commencer ma petite réflexion sur le sujet, je vais parler de l'aspect spectacle. On a toujours dit qu'une danse est belle quand les danseuses et danseurs semblent se mouvoir sans effort, comme si toute leur danse était facile. Évidemment, cela n'est généralement pas le cas et c'est cela qui fait que l'on ne peut pas détacher ses yeux du spectacle : on est captivé. Pour moi, c'est aussi l'une des caractéristiques des films hollywoodiens de l'âge d'or où Fred Astaire semblait parfois flotter au-dessus du sol lorsqu'il dansait. C'est aussi l'effet que font les danseuses étoiles dans les ballets classiques : faire des pointes semble si facile lorsqu'on les regarde danser, mais c'est une tout autre histoire lorsqu'on s'y essaye soi-même ! Bref, tout est une histoire de maîtrise de soi. J'assistais à un spectacle il y a quelques jours où certains danseurs étaient tellement concentrés sur leur chorégraphie qu'ils en oubliaient qu'ils dansaient pour un public. Leur sourire absent ne m'a pas donné envie de les regarder, contrairement à d'autres juste à côté. Si cela se trouve, ils ont fait de jolies figures, mais j'ai préféré regarder, sur la scène, d'autres danseuses/danseurs qui, elles/eux, arboraient un joli sourire et avaient l'air d'apprécier ce qu'elles/ils faisaient.

Voici un extrait vidéo de l'émission "Strictly Come Dancing" (saison 6/2008 anglaise). Le champion de danse sportive Matthew Cutler danse avec Christine Bleakley, une présentatrice de télévision irlandaise. Je vous laisse regarder le spectacle et les sourires omniprésents.

Mais le spectacle n'est qu'un aspect de la danse. La danse libre que l'on pratique en soirée, aussi dite "sociale" en référence à son caractère d'interactivité entre les personnes, est aussi un aspect important. Et là, l'amusement est aussi un facteur d'épanouissement. L'amusement peut être soit intérieur (tout se passe entre les deux partenaires, leur connexion et la musique) ou plus extérieur (l'amusement des partenaires se voit et divertit aussi les spectateurs au bord de la piste de danse). Le premier cas est caractéristique du tango argentin ou du balboa par exemple. On a l'impression qu'il ne se passe pas grand-chose vu de l'extérieur, mais en réalité il y a un dialogue permanent entre les partenaires. Le second cas et davantage visible en salsa, en rock, en lindy hop ou encore en west-coast swing où les danseuses et danseurs s'écartent, se rapprochent, se lâchent, se retrouvent, etc. Il faut évidemment avoir quelques années de pratique dans l'une ou d'autre de ces danses pour être en mesure de se détacher des pas et figures de base et de réellement se lâcher. C'est un peu comme lorsqu'on apprend à conduire : quand on sort de l'auto-école, on doit penser à tout un tas de détails pour bien conduire et on ne peut pas regarder le paysage. Lorsqu'on est davantage expérimenté, on peut se permettre de lever les yeux, se détacher de sa conduite sans pour autant perdre le contrôle de son véhicule et donc apprécier le paysage. Pour résumer, en danse, on commence réellement à s'amuser lorsqu'on peut apprécier le paysage sans mettre la voiture dans le fossé... Tout le monde peut y arriver, mais il faut un minimum de travail.

Pour illustrer cela, je vous propose une vidéo amateur où deux américains (Tatiana Mollmann et Mickey Topogigio) se lâchent complètement en dansant le west-coast swing. Cela fait vraiment plaisir de les regarder s'amuser et le public ne s'y trompe pas. Et pourtant ils dansent...

À chaque Noël, je me dis que je pourrais faire une rubrique "cadeaux pour les danseurs", mais j'y pense toujours un peu trop tard pour que cela soit réellement utile aux visiteurs d'UltraDanse... Cette année, il y a de nombreux coffrets DVD regroupant plusieurs films de danse, des CD de musique pour danser à foison, des calendriers avec des photos de danse, sans oublier les livres pour les passionnés. Quelques idées classiques de dernière minute faute de mieux... En attendant de se retrouver au début de l'année 2011, je vous souhaite d'excellentes fêtes de fin d'année à tous. Il vous reste encore quelques jours en 2010 pour vous amuser en soirée dansante et — pourquoi pas ? — prévoir de passer le réveillon en dansant !

 [ <<Précédent ] [ Ajouter un commentaire ] [ Retour aux derniers articles ] [ Suivant>> ]
   
  
 

Commentaires sur cet article

 

Ajoutez un commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous.

Votre nom ou pseudo :
Votre e-mail :
(facultatif et n'est pas affiché sur le site)
  
Votre commentaire :  
Vérification de sécurité anti-spam :
saisissez le second caractère de la quatrième colonne du tableau ci-contre :   *
 

   
  
Sites partenaires :
 
DanseSociale.org
 
Rolland-Editions.org


Copyright UltraDanse.com - À propos du site
Tous droits réservés - reproduction interdite sans autorisation
UltraDanse.com est un site Rolland Éditions- UltraDanse est une marque déposée



Classement de sites