Les danses en couple
Les danses en ligne
Les claquettes (tap dance)
Danse traditionnelle
La danse classique
Le hip-hop
Danse moderne
Autres formes de danse
Articles généraux

Pas de base en couple
Pas des danses en ligne
Variations
Bases des claquettes
Échauffement et étirements

Rythmes de base MIDI
Suggestions de musiques
Suggestions de CDs
Radio et webradio
Logiciels

Photos
Peintures
Cliparts et illustrations
Images Gif animées
Fonds d'écran
Écrans de veille
Polices de caractères

Livres
Vidéo et DVD
Presse et magazines
Chaussures, etc.

BLOG UltraDanse
ACTUALITÉS et médias
FORUMS de discussion
Page Facebook
Apprendre en école ou asso
Soirées et stages
Recherches de partenaires
Petites annonces
Sélection de sites

Accueil du siteAnnuaire des écoles de danseBlog danseContactLivre d'or

Les autres danses swing : le JITTERBUG, le BE-BOP, le BOOGIE-WOOGIE et le JIVE

Si la danse swing par excellence est le lindy hop, il en est d'autres, souvent issues du lindy hop des années 20, qui marquent l'histoire du swing jusqu'au rock actuel. Jitterbug, be-bop, boogie-woogie ou encore jive, toutes peuvent se danser sur de la musique jazz/swing. Chacune de ces danses a ses spécificités et a même parfois son style de musique de prédilection...

 

Le JITTERBUG

 

Le terme jitterbug date d'à peu près la même époque que le lindy hop (années 30). Littéralement, on peut traduite ce mot par "la tremblote de l'insecte" ; ce qui en dit long sur l'allure générale de la danse. En fait, ce terme faisait référence au départ à une manière rapide de danser le lindy hop sur des tempos particulièrement élevés. C'est sous cette dénomination que l'on parlait aussi de la manière imparfaite qu'avaient les blancs d'interpréter le lindy hop créé par les noirs.

On entend de temps en temps le terme "jit" (diminutif de jitterbug) pour qualifier du rock 6 temps au pas marché et rapide.

   
  
 

Le BE-BOP

 

Le be-bop (ou "bop") correspond à la danse swing pratiquée dans les caves de St-Germain-des-Prés (Paris) après la Seconde Guerre mondiale et jusque dans les années 50. On appelait ces danseurs de be-bop les "rats de cave". L'évolution de la danse fit que le rock succéda au be-bop en France dans les années 50. 

Il semble y avoir différents courants de be-bop dont 3 essentiels : parisien (celui de St-Germain et le plus connu), marseillais (se danse sur des tempos plutôt rapides et avec des pas simplifiés) et lyonnais (avec un pas systématiquement "sautillé"). On reconnaît quelques figures caractéristiques comme le tap-tap où chaque partenaire fait semblant de percuter l'épaule de l'autre deux fois. Le be-bop se danse sur 6 temps avec ou sans acrobaties (basses) selon le style désiré. Le be-bop où l'on exécute des petites acrobaties est également appelé acro be-bop.

   
  
 

Le BOOGIE-WOOGIE

 

L'un des courants émergeant à la suite de l'âge d'or du lindy hop s'est petit à petit identifié comme le boogie-woogie. Le terme "boogie-woogie" est à la fois le nom d'une danse et celui d'un style de musique jazz au rythme particulier bien souvent marqué au piano. Le mot "boogie" a été utilisé par référence au bruit du train (qui possède des boogies...) sur ses rails et censé être reproduit dans cette rythmique  bien souvent identifiée par la batterie ("tatac tatoum tatac tatoum...").

Il existe aujourd'hui deux types de boogie-woogie : à 6 temps (comme le rock, avec un pas "sautillé") ou à 8 temps (comme le lindy hop, avec une allure twistée et dans le sol). Cette danse est très pratiquée dans des pays européens comme l'Allemagne.

   
  
 

Vidéo de démonstration

 

Afin de donner visuellement une idée de ce qu'est le boogie-woogie à 6 temps (proche du rock à 6 temps) , nous vous proposons une vidéo datant de 1999 où Andrea Schiffer et Michael Grimm dansent lors des championnats de danse swing (qu'ils ont remportés) en Allemagne.

   
  
 

Le JIVE

 

Même si le mot "jive" a été un terme générique pour indiquer la manière de danser sur de la musique jazz/swing pendant les années 30-40, il dénomme aujourd'hui l'équivalent "danse sportive" du rock et se danse en 6 temps. Il est à noter que c'est sous ce nom que les danses swing sont arrivées en France via les GIs américains à la fin de la seconde guerre mondiale . 

Le jive actuel fait partie des 5 danses latines de compétition aux côtés du cha-cha ou de la samba et a été codifié par des professeurs de danse anglais. La caractéristique essentielle du jive est le mouvement prononcé des hanches (caractéristique des latines de compétition) et la répartition des mouvements plus syncopée qu'en rock sur des 3/4 et des 1/4 de temps. 

En compétition, le jive se danse sur rythme musical 4/4 à une vitesse comprise entre 44 et 46 MPM et est exécuté après toutes les autres latines alors que c'est de loin celle qui demande le plus de ressources physiques !

   
  
 

Vidéo de démonstration

 

Afin de donner visuellement une idée de ce qu'est le jive, nous vous proposons une vidéo datant de 2008 où Matthew et Nicole Cutler font un jive libre de démonstration dans la ville de Devon.

   
  
 

Compléments d'information

 
   
  
 

Articles connexes du Blog

 
   
  

Dernière mise à jour de cette page : 23-07-2010.

Sites partenaires :
 
DanseSociale.org
 
Rolland-Editions.org


Copyright UltraDanse.com - À propos du site
Tous droits réservés - reproduction interdite sans autorisation
UltraDanse.com est un site Rolland Éditions- UltraDanse est une marque déposée



Classement de sites